Qui est Maria Valtorta ?

Qui est Maria Valtorta ?

Née en 1897 à Caserte en Italie, Maria Valtorta est une laïque catholique italienne, membre du Tiers-Ordre des Servites de Marie.

Jeune étudiante, elle est très douée pour les matières littéraires, beaucoup moins pour les disciplines scientifiques. Cela ne l’empêche pas de compléter en moins de 20 mois tout son parcours d’étude qui va de la 6ème jusqu’à la terminale.

Parallèlement, sa formation spirituelle se précise. L’Histoire d’une âme lui fait comprendre qu’elle doit parcourir le même chemin que sainte Thérèse de Lisieux (pas encore béatifiée à l’époque) dans un abandon confiant et un amour généreux. Plus tard sainte Thérèse devient sa « marraine » lorsqu’elle se donne comme hostie à Jésus.

Atteinte par une maladie paralysante, elle ne quitte plus son lit dès sa 37ème année. Au cœur de sa souffrance, elle fait l’expérience de l’amour de Dieu, bénéficiant de grâces mystiques.

De 1943 (1ère vision le jeudi saint) à 1947, elle écrit quinze mille pages de cahiers d’une traite et sans rature. Il s’agit essentiellement de la vie de Jésus qu’elle reçoit par visions et dictées, et qui s’intègre harmonieusement aux Ecritures Saintes et à la Tradition de l’Eglise.

Ses écrits, tous titres confondus, sont diffusés à ce jour à plus de quatre millions de volumes dans le monde entier.

Inconnue de son vivant, Maria Valtorta meurt en 1961 à Viareggio quelques années après la publication, alors anonyme, de ses écrits. Elle est enterré à Florence dans la basilique de la Santissima Annunziata, où est inscrit sur sa tombe "Divinarum rerum scriptix" (historienne du divin).

En avril 2001, les Servites de Marie demandent l’introduction de sa cause en béatification.

Le 15 octobre 2011, la messe du cinquantième anniversaire de sa mort est présidée à Florence par un ancien nonce apostolique, Mgr Pier Giacomo De Nicolò, archevêque titulaire de Martana.

Pour une présentation plus approfondie de Maria Valtorta et de la richesse de son œuvre, cliquer ici